Retour au roadtrip

 

 

L'arrivée de Stef au bout de deux semaines de labeur a signé le début des "ders". Que j'attendais avec impatience et répugnance tout à la fois.

Dernier jour au haras. Derniers odd jobs. Dernière séance de longe, dédiée à Astor, étonnamment calme, après son marquage au fer rouge – chose obligatoire pour tous les chevaux envoyés en Western Australia. Dernier déjeuner dans la maison des helpers, avec Ifen et Bérengère, la dernière française à rester.

… Puis je finis mon sac, et vient le moment des adieux, quelque peu bousculés par la horde de juments et de poulains lancés au triple galop dans les allées du haras, que tous les bras restants se consacrent à aiguiller et presser…
Et hop, on est dans la voiture.

Direction Melbourne, sous un soleil en fer-blanc et les 40°C impitoyables  qui enserrent la campagne du Victoria.
Lire la suite

Northern Warmblood Stud

 

 

7H30. Le réveil vibre, et commence la journée au Northern Warmblood Stud, le haras de chevaux pur-sang où je travaille pendant deux semaines, à Kyabram, petit bourg perdu dans la campagne du Victoria.
Ma première tâche, en cet été austral qui frôle régulièrement les 40°C, est d’aller mettre en place et d’activer les tourniquets d’arrosage dans le « lunging paddock », le manège où on longe les chevaux, et le « yard », celui où on les monte. Puis je reviens prendre mon petit-déjeuner dans la main house, où Jan, la propriétaire du haras, me donne la liste des chevaux à longer, à nourrir, et autres consignes de travail. Après, la journée est lancée.