West Coast Eagles vs. Adelaide Crows

  

 

Pour parachever mon acclimatation à l'Australie, il ne me manquait plus que d'assister à un match de football australien… C'est chose faite maintenant, grâce aux voisins de mes hôtes, grands fans des West Coast Eagles, qui m'ont embarquée dans leur minibus pour aller les encourager au Subiaco Oval – Oval étant le nom générique des terrains de foot et de sport aussies, un peu comme "stade" chez nous – après m'avoir planté sur la tête d'office une casquette à l'effigie de l'équipe et donné une écharpe à leurs couleurs. Des fans absolus, que je vous disais… :D

On s'est installés à nos places dans le stade, avec de grands Thermos de soupe au poulet et de café, les hommes sont allés chercher leurs bières et rapporter des frites aux femmes, tout le monde s'est emmitouflé dans son manteau et son écharpe, car le vent s'en donnait à coeur joie. Et j'ai tenté de me renseigner, au milieu des cris et des discussions, sur les règles du football australien…

"Ah, mais c'est comme l'Irish football, tu vois ? – Euuuh… Je ne connais que le football américain, le rugby et le soccer… Il n'y a pas certaines similitudes avec le rugby ? – Ah ah, non, RIEN à voir !" Et mon interlocuteur de se lancer dans une grande explication à laquelle je ne comprends rien du tout à cause du vacarme ambiant et de l'accent australien de l'Ouest. Je fais donc poliment ma vache enrhumée après quelques tentatives de raccrochage et, une fois Peter engagé dans une autre grande discussion sur les chances des WCE contre les Adelaide Crows avec son voisin de devant, je redemande à ma voisine, que je comprends beaucoup mieux, quelles sont les règles du jeu, en gros. Elle rigole, et me dit que tout ce qu'elle sait, c'est que quand l'arbitre montre son index parallèle au sol, l'équipe qui a shooté dans le ballon marque un point; si ce sont les deux index, six points. Et pis c'est tout :D.

A force d'observer le match et de poser des questions à chacun, j'ai cependant fini par comprendre les grandes règles du jeu :
– le ballon doit toujours être frappé, que ce soit au pied – a kick – ou à la main – a handball -, pour faire des passes, il ne peut pas être simplement lancé, sinon il y a faute et le ballon revient à l'autre équipe. Un but – goal  – ne peut être marqué que par un kick, sinon l'équipe ne marque qu'un point au lieu de six.

– lorsque les joueurs courent avec la balle entre les mains, ils doivent la faire rebondir ou la poser au sol par intermittence, un peu comme au handball où vous devez faire rebondir la balle avant d'avoir couru plus d'une certaine distance, sans quoi le ballon revient à l'équipe adverse.
– on peut plaquer tous les joueurs par n'importe quel moyen comme au football américain, sauf celui qui tient le ballon, qui ne peut être que poussé ou saisi entre les épaules et les genoux, et le joueur qui garde le ballon alors qu'il est au sol reçoit une pénalité.

 

 

 

– les quatre poteaux à chaque bout du terrain ont le même rôle que les poteaux de rugby, à cette différence que les deux poteaux extérieurs sont plus petits que les deux poteaux intérieurs, et que le but n'est pas d'aller poser le ballon derrière eux, mais de shooter dans le ballon de telle façon qu'il passe entre les poteaux. S'il passe entre les deux poteaux du centre, c'est un goal de 6 points. S'il tape sur un des poteaux ou passe entre un poteau intérieur et un poteau extérieur, ou si le joueur a envoyé le ballon dans les poteaux du centre avec n'importe quoi d'autre que le pied, c'est un behind d' 1 point.
– si un joueur réceptionne une passe au pied de n'importe quel autre joueur où le ballon a parcouru plus de 15 mètres sans être touché par un autre joueur ni avoir heurté le sol, il fait un mark et a droit à un free kick autrement dit un coup de pied libre – l'équivalent d'un coup franc au football français.

 

Enfin, c'est ce que j'ai compris; si vous voulez connaître les règles détaillées, cet article vous renseignera nettement mieux que moi : Laws of Australian football  / Australian rules football pour les anglicistes, sinon allez voir celui-ci, qui est cependant moins clair : Football australien.

Et le match dans tout cela au fait ? Il a été très serré : les WCE se sont fait mener dès le premier quart-temps, ont remonté au score pour mener au 2e quart-temps, se sont fait remonter au 3e, et le dernier quart-temps a été une débâcle pour eux, et le triomphe des Adelaide Crows qui l'avaient plutôt mérité, n'en déplaise aux voisins de mes hôtes :D. Le score final fut de 95 à 117.

Une chose qui m'a frappée est le fair-play absolu des supporters des deux camps : jamais de huées, seulement des applaudissements à chaque goal ou behind de leur équipe, parfois même des applaudissements de courtoisie des supporters de l'autre camp (!!!). Et lors du dernier quart-temps, un des supporters des WCE a motivé tout son côté de l'oval à scander le nom de l'équipe pour l'encourager jusqu'au bout. Belle attitude à côté du comportement de certains supporters de foot français, vous ne trouvez pas ?

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur le match, les équipes et les joueurs, allez voir ici, sur le site de l'Australian League Football.
Et pour les photos, c'est par là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *