Le retour du rêve

 

 

Voici venu le temps du retour.

Il a commencé avec le départ d'Hobart pour Melbourne. Etrange de voir une île qu'on connaît aussi bien que sa poche désormais, avalée par l'avion et les nuages en dix minutes.
Pour l'instant, les eastern rosellas ont seulement été remplacés par les kookaburras, mais il n'y a déjà plus de pademelons, sans parler des wombats. Je suis toujours dans la campagne, mais les lumières de Melbourne brillent chaque soir au-delà des collines, bien visibles.
Je suis toujours en Australie, mais le compte à rebours a commencé. Qui me fera bientôt faire un saut de puce à Canberra. Puis un second, à Sydney, pour y passer ma dernière nuit sur l'île-continent. Et finalement prendre l'avion qui me ramènera sur le sol français, bon gré mal gré.
Lire la suite